Le collectif M.U.R

Nous contacter: le.m.u.r.p8@gmail.com

Nous sommes un collectif d’étudiant-es rassemblé-es par nos idées et nos pratiques. Nous sommes témoins des dérives de la politique menée par la présidence de Paris 8 par notre expérience en tant qu’élu-es dans divers conseils d’UFR et centraux, par notre vécu en tant que salarié-es de Paris 8, ou tout simplement en tant qu’étudiant-e dionysien-ne. Cette politique est symptomatique de la dégradation globale de l’université aujourd’hui. Nous nous inscrivons dans les initiatives et luttes collectives au sein de la communauté universitaire à contre-courant de ces changements néfastes. Nous avons participé au développement de la vie sociale de notre université en organisant des repas à prix libre, des concerts, des débats, des assemblées générales, etc.

NOUS SOMMES CONTRE :

  • Les réformes néolibérales, dont la loi LRU imposant une « autonomie » qui donne à l’université la « maîtrise » de son budget mais ampute ses financements(l’application de la LRU à travers les RCE – Responsabilités et Compétences Élargies – a couté sur un an 5% de leur masse salariale aux universités qui y sont passées en2009)
  • La gestion autoritaire et managériale, conséquence de l’évolution vers une université-entreprise (passage forcé à Apogée, aux conséquences dramatiques lors des inscriptions, augmentation des dépenses « de prestige » – écrans géants, voitures de fonction, … – alors que nos conditions d’études se dégradent)
  • La politique de soi-disant « excellence » via le LABEX (Laboratoire d’Excellence ou ses amis Idex, Idefi, Equipex) qui concentre les moyens sur certaines filières alors qu’on supprime celles qui ne sont pas « à la mode ». Cette politique au niveau national entraine une concurrence entre chercheurs-euses, étudiant-es, universités.
  • La précarisation des emplois des personnel-le-s de l’université
  • La politique sécuritaire, avec l’augmentation du contrôle et de la surveillance (vigiles, caméras, …) au nom de la sécurité
  • La sélection sociale et la pénalisation des étudiant-es salarié-es

NOUS DÉFENDONS :

  • Une université gratuite, contre les frais d’inscriptions
  • Une université populaire, vivante et ouverte sur la ville, (suppression des grilles autour de l’université, développement d’évènements et d’activités, ouverture d’espaces autogérés par et pour les étudiant-es, …)
  • Une université démocratique, avec un partage du pouvoir qui donne plus de poids aux étudiant-es et BIATOSS, une publicité et un débat systématique des décisions importantes, …
  • Une université en bon état, avec des locaux rénovés et entretenus, du matériel informatique décent, du chauffage en hiver, …
  • La titularisation de tou-te-s les personnel-le-s de l’université (BIATOSS, Enseignant-es)
  • La régularisation des étudiant-es sans-papiers et égalité des droits pour tous les étudiant-es quelle que soit leur nationalité
  • Une politique d’accueil, d’accompagnement des étudiant-es lors de leurs démarches
  • L’implication d’étudiant-es lors de la mise en place de projets aux conséquences lourdes. Le M.U.R. organisera une réunion ouverte sur la politique d’excellence (LABEX, Centre Universitaire des Arts, etc) après les élections.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s